Étude sur la logistique du bois dans le Grand-Est (2015-2016)

Étude sur la logistique du bois dans le Grand-Est (2015-2016)

Lors de leurs réflexions préalables, les 4 ORT d'Alsace, Champagne-Ardenne, Franche Comté et Lorraine ont constaté que l’aspect organisationnel de la logistique de la filière bois n’avait encore été que peu exploré. L’objectif principal de l’étude était donc de proposer des pistes d’amélioration de la logistique de cette filière à l’échelle du Grand Est en définissant des concepts novateurs potentiellement applicables. Les objectifs secondaires de l’étude étaient de répondre aux questions importantes que se posent les acteurs de la filière bois, notamment de connaître les proportions de flux import-export, flux de bois énergie-bois d’œuvre, flux de longueur maximum-volume maximum.
L’étude concernait tous les flux de produits bois (grumes, bois courts, plaquettes, etc.) de la forêt à la porte des industries de la première transformation. Les ORT soucieux de réaliser cette étude avec et pour les professionnels, ont engagé un partenariat avec les associations interprofessionnelles du bois de la région Grand Est, les DRAAF et les conseils régionaux.
Les principaux résultats de cette étude sont regroupés dans les deux plaquettes de communication, Zoom Sur, intitulés "organisation de l'approvisionnement" (diagnostic de l'étude, détaillée dans le I du rapport) et "quelles innovations possibles ?" (problèmes et projets d'innovation, partie II et III du rapport).
De plus le rapport livre de nombreuses clés de compréhension de l'organisation actuelle de la logistique du bois et la vision des professionnels sur cette organisation, c'est-à-dire les points forts, les points faibles mais aussi les pistes d'améliorations qui les intéressent, leur paraissent réalisables, urgentes.
Outre l'espérance d'une généralisation des bonnes pratiques, les 3 projets qui ont été sélectionnés pour être approfondis en tranche conditionnelle ont menés à la constitution de 3 cahiers des charges.Pour chacun des trois projets, des chercheurs se sont déjà montrés intéressés et sont en train de construire des thèses sur les 3 projets. L'approfondissement des projets est détaillé dans le rapport.
Etude sur les Nouvelles Mobilités en Alsace (2013-2014)

Etude sur les Nouvelles Mobilités en Alsace (2013-2014)

Cette étude vise à comprendre les conditions d’émergence des nouvelles mobilités, tant dans le domaine des transports de voyageurs que des transports de marchandises, afin d’améliorer, optimiser et rationaliser le système de transport.
Elle a pour but d’apporter des connaissances et des éclairages à la fois généraux et territoriaux sur les nouvelles mobilités et de servir de base à la réflexion des partenaires locaux.

Les différents documents produits lors de cette étude sont à télécharger sur la page "boite à outils" de l'étude.
Etude sur le transport des déchets en Alsace (2012)

Etude sur le transport des déchets en Alsace (2012)

Le transport des déchets intervient depuis leur production, leur collecte jusqu’à leur traitement ou leur valorisation principalement par la route. En Alsace plus de 12 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année.

Les objectifs de cette étude sont :
  • d'identifier les principaux flux et les pôles générateurs de déchets en Alsace tous modes.
  • d'identifier les enjeux des principales filières : organisation, parc, acteurs, perspectives...
  • de proposer des familles de solutions permettant de minimiser les impacts notamment environnementaux avec une analyse de leur pertinence et de leur faisabilité.
Etude de l'intermodalité des transports exceptionnels en Alsace (2010)

Etude de l'intermodalité des transports exceptionnels en Alsace (2010)

Définit par rapport à des dimensions ou masses dépassant les normes réglementaires du code de la route. Le transport exceptionnel renvoie à une multiplicité de produits et d’acteurs. Cette activité regroupe à la fois le transport d’engins de BTP, d’éoliennes, de turbines, d’alternateurs, de tunneliers, de matériel de transports. Ainsi, l’activité des transports exceptionnels recouvre plusieurs domaines ayant chacun leurs propres besoins et contraintes.
En termes de transports, les conséquences de cette diversité font que les prestations de transports sont variables et s’exercent d’une échelle locale à une échelle mondiale.

Il en découle pour l’Alsace, l’existence de plusieurs trafics dû soit à sa position transfrontalière, soit à la production des industriels alsaciens, soit à la présence d’équipements de manutention spécifiques. D’une manière générale, le trafic total des flux de transports exceptionnels en Alsace (inclus le trafic de transit) peut être estimé aux alentours de 40 000 convois par an.
Etude Transports de matières dangereuses en Alsace (2009)

Etude Transports de matières dangereuses en Alsace (2009)

Dans le cadre de la réouverture du tunnel Maurice Lemaire et du réexamen des modalités de circulation dans le massif vosgien, une réflexion spécifique sur les transports de matières dangereuses en Alsace a été conduite.

Cette étude comportent plusieurs objectifs, elle s'intègre d'une part dans le cadre du suivi des trafics dans les cols vosgiens suite à la réouverture du tunnel Maurice Lemaire, d'autre part elle vise à fournir aux différents acteurs locaux une image des flux de matières dangereuses en Alsace ainsi qu'à sensibiliser les gestionnaires de plates-formes aux études de danger, rendues obligatoires par décret n° 2007-700 du 3 mai 2007.

Cette étude a été pilotée par la DRE Alsace mais les études antérieures étaient pilotées par l'ORTAL
Etude logistique (2006)

Etude logistique (2006)

La démarche de l’ORTAL est d’actualiser la connaissance en matière de logistique, d’approfondir la réflexion stratégique, et de réfléchir à la mise en œuvre de cette stratégie. Cette démarche a pour finalité de :

  • fournir aux entreprises alsaciennes les infrastructures, ressources et services logistiques nécessaire à leur maintien et/ou leur développement, notamment international, au degré de performance adéquat ;
  • développer l’implantation d’entreprises ;
  • créer et localiser l’offre d’emplois au plus près des besoins qualitatifs et quantitatifs de la population alsacienne.
Enquête origine/destination des poids lourds en Alsace (2005)

Enquête origine/destination des poids lourds en Alsace (2005)

L’Observatoire régional des transports d’Alsace et de la logistique (Ortal) a souhaité améliorer sa connaissance des flux de poids lourds (PL) qui circulent dans la région, tant au niveau des relations origine / destination concernées que des marchandises transportées. Pour cela, l’ORTAL a confié au Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement (CETE) de l’Est le suivi et l’exploitation d’un important recueil de données.

Ce dernier a été effectué avant le 1er janvier 2005, date de l’entrée en vigueur de la taxe allemande sur les poids lourds (LKW-Maut), et constitue par conséquent un élément important dans la constitution d’un « état zéro » avant la mise en application de ce nouveau dispositif de péage autoroutier en Allemagne.

Documents à télécharger

Etude d’accessibilité à la Communauté Urbaine de Strasbourg (2004)

Etude d’accessibilité à la Communauté Urbaine de Strasbourg (2004)

Cette étude, vise à apporter des éléments de connaissance quant à l’accessibilité de l’agglomération strasbourgeoise, en voiture particulière (VP) et en transports collectifs (TC), à partir d’un échantillon de villes alsaciennes et d’outre Rhin. Elle a été réalisée par l’agence Est Ingénierie de Strasbourg. Elle est financée par l’État, la Communauté Urbaine de Strasbourg et l’ORTAL (observatoire régional des transports et de la logistique d’Alsace), pilote et maître d’ouvrage.

Etude transport de matières dangereuses en Alsace (2001)

Etude transport de matières dangereuses en Alsace (2001)

Les objectifs de cette étude sont :

  • Déterminer les flux de matières dangereuses (MD) à travers l’Alsace, pour tous les modes de transport : routier, voie férrée, voie d’eau et pipeline. Les flux sont représentatifs de l’année 2001.
  • Comparer les résultats avec ceux d’une précédente étude (1988) et analyser les variations.
  • Permettre, au vu des résultats, d’établir les plans de prévention sécurité pour les populations proches des voies où les flux MD sont importants.

Dans le cadre de l’observatoire des conditions de transport de matières dangereuses en Alsace, la DRE Alsace et l’ORTAL ont confié cette étude au CETE de l’Est.